Galerie Art Est Ouest

La poule d'André, 2013, 160x124cm

Exposition Nina Tomàs "Sens Uniques"

Exposition du mardi 3 Octobre au dimanche 29 Octobre 2017

La Galerie Art-Est-Ouest inaugure cette nouvelle saison avec une jeune artiste, Nina Tomàs, dont le travail nous a séduit, et qui suscite un intérêt croissant chez les professionnels de l'art, comme en témoignent prix et bourses. Nina Tomàs se revendique comme peintre , ce qui n'est pas si courant aujourd'hui. Elle s'inscrit résolument dans notre époque et notre société submergée d'informations, où le risque de fragmentation des corps et du monde n'est pas une utopie. Son travail est une recherche autour de la place de chacun d'entre nous dans cet environnement : il y a de nombreux « Sens Uniques » ! Nina Tomàs s'empare d'un élément du réel qu'elle pose sur la « page blanche ». Puis l'histoire continue son cheminement , s'étirant sur la toile, de dessin en peinture, en collage. L'artiste précise qu'il lui faut un temps long de maturation pour passer d'un élément à l'autre, pour « déambuler » sur ce territoire qu'elle cartographie peu à peu.

La construction est solide, exigeante, les formes parfois géométriques, parfois souples, rondes ; les couleurs vives, orange, bleu, noir : la volonté de rendre joyeuse une réalité qui ne l'est pas. D'autres teintes sont plus transparentes et donnent à la composition le flottant du rêve , alors que le dessin est d'une grande précision. Nina Tomàs utilise le crayon, le fusain, les feutres et les pastels, l'huile également. Morcellement, hétérogénéité, et surtout métamorphoses : voilà ce que nous proposent les œuvres de Nina Tomàs, avec souvent la coexistence de l'humour et de l’inquiétude. Le charme, au sens fort, de ces œuvres délibérément contemporaines vient aussi de la fascination qu'éprouve le spectateur à suivre ces traces, ces contours précis, vers des découvertes surprenantes : chacun y retrouve une histoire ou tente de retrouver celle de l'artiste.

ELLE ÉCRIT :

"More Oxy(gen)

Guidée par la recherche de logique et de repères dans le développement de mes formes, je crée des mécanismes organiques fictifs. Ceux-ci, fragmentés par une multiplicité d’éléments hétérogènes, renvoient à la présence du soi dans une société surchargée d’informations réelles et virtuelles. L’hétérogène peut alors être la cohabitation de ces masses de données sur un seul territoire, mais aussi le corps en décomposition.

Ce territoire est mon support, sur lequel les formes sont aussi bien migrantes qu’en constante métamorphose. Le cheminement, plastique, géographique et personnel, occupe alors une place fondamentale. La construction cartographique de l’ensemble est très lente quant à l’interconnexion des zones picturales. En sursaturant d’informations mon espace de production, je cherche à remettre en cause les codes et à nier les catégories.

De cette tentative de mettre en œuvre la grandeur et la complexité du réseau de données dans lequel nous nageons, émane le désir de créer un dialogue entre l’archaïque et le contemporain: réinventer les traditions et ses valeurs rejetées par la modernité, dans un monde où le progrès technologique et scientifique est un rêve utopique et où la quête spirituelle est en train d’être relancée dans le cycle de l’évolution.

Entre le sublime et l’affreux, la création agit comme quête fantasmatique d’équilibre, où les incompréhensions deviennent poétiques et où fait sens le paradoxe".

Nina Tomàs, 2017

BIOGRAPHIE

Née en 1989 à Béziers (FR) Nationalité luxembourgeoise Vit et travaille entre le Luxembourg et Bruxelles (BE)

Site web: www.ninatomas.com