1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Galerie Art Est Ouest

La poule d'André, 2013, 160x124cm

La Galerie Art-Est-Ouest accueille à partir du 27 septembre au 22 octobre 2016 les œuvres d' Olivier HUARd.

L'artiste a intitulé cette exposition "TOPOS".

Au départ, il y a la mémoire de lieux traversés, un itinéraire mental et physique ; une réalité recomposée. Les peintures présentées parlent de "paysages" qui se font et se défont. Parfois habités par des ombres ou des silhouettes. Ces espaces accueillent certains motifs récurrents du peintre, des souvenirs personnels ainsi que des traces d'un passé lointain ou immédiat.Les "paysages" dessinent une topographie de zones sensibles; métaphore d'un univers d'inventions, d'expériences et d'accidents. L'inscription dans les peintures et les dessins de la liberté du geste, de la pratique, mais aussi de la mémoire permet à ce travail de contenir en un lieu et un instant, une histoire.Sur ce terrain de jeu, Olivier Huard convoque aussi bien l'histoire de l'art que des expériences intimes qui jalonnent son parcours.

L'œuvre

Depuis quelques années, il réalise deux types de travaux bien distincts : les peintures et les dessins scarifiés.
Les peintures d'Olivier Huard se construisent avec des mouvements de va et vient. Dans son espace pictural singulier, il laisse apparaître des superpositions de figures selon des strates plus ou moins profondes, lointaines, anciennes, visibles. En entrechoquant des fragments de motifs, il nous parle de mémoire et recherche une forme d'unité en trouvant des passages qui relient des pièces d'un puzzle disparate, une véritable archéologie !
Ses dessins scarifiés sont crées selon une technique très particulière : les fonds colorés sont piquetés à la pointe du cutter. La surface scarifiée prolifère aléatoirement, il ne s'agit plus de représenter, mais d'engager une expérience physique; certains grands dessins accumulent plusieurs centaines de milliers de points! Le blanc du papier arraché capte la lumière et révèle une matière vibrante.
Dans la série "Céleste", les formes surgissent ou disparaissent dans des nuages de points, le temps se dilate.
Jean Klépal décrit ainsi cette technique originale:" Un long et très méticuleux travail de grattage au cutter. Incision par incision, le papier est attaqué comme le serait une plaque de cuivre par la pointe sèche. Par enlèvements pointillistes, des formes s'inscrivent... Rien n’est donné à l'évidence, l'œil doit s'adapter, il doit voyager et recueillir les indices."

Les peintures et dessins scarifiés présentés dans l'exposition :

Dans la série des très grands formats dénommée« Rivage », on perçoit la tentation d'une gestuelle " dévorante" qui recouvrirait toute la surface, mais le peintre choisit aussi de réorienter sa peinture vers le paysage en y inscrivant des repères spatiaux (un horizon, un premier plan, etc.). Ce sont ces deux mouvements, en apparence antagonistes, qui créent de la tension et animent toute la toile.
Dans la série « Pleine Lune »créant une profondeur qui invite à s'immerger dans la peinture, plusieurs œuvres se chevauchent et donnent à cette scène un flottement propre aux rêves.
Les dessins scarifiés de la série « Instable » présentent des espaces en devenir entre cellules vivantes et cosmos . Plus radical, "Grand Céleste 2", dont la surface est presque totalement scarifiée puisque des centaines de milliers de points arrachés au papier, transforme l'espace pictural en pure vibration.

Olivier Huard, né en 1969, explore depuis plus de 20 ans, une vision, fruit d'une lente maturation intellectuelle et picturale. Il a su renouveler son travail tout en développant ses techniques et ses obsessions. Son œuvre, forte et nuancée, cultive les paradoxes pour mieux cheminer sur une voie unique.
Après des études de sciences économiques en France et à l'étranger, il fait des rencontres décisives notamment l'art rupestre découvert grâce à un grand-père archéologue, des visites dans l'atelier d'Alain Diot, et des résidences d'artistes au Japon...une matière dont va se nourrir son travail et, surtout, motiver une réorientation complète de sa vie professionnelle. Il décide alors de se consacrer totalement à la peinture et consent à une ou deux expositions par an avec un réel plaisir de rencontrer et d'échanger avec les amateurs, les collectionneurs et les curieux.
Chacune de ses expositions rencontre un vrai succès et complète la liste de nombreux collectionneurs privés.

Expositions personnelles :

2015, Présent, in time, peintures et dessins scarifiés. Exposition dans le cadre du Printemps du Livre de Cassis, Cassis, France.
2013, Galerie La Poissonnerie, Marseille.
2012, Galerie No Museum/Walrus, Bordeaux, France.
2012, Galerie No Museum/Walrus, Bordeaux, France.
2009, Mocco, Marseille, France.
2009, Galerie Martin-Dupont, Marseille, France.
2008, Galerie Mourlot, Marseille, France.
2008, Espace « Les Variétés », Marseille, France
2005, Invitation en résidence, Cap House, Kobé, Japon.
2002, Galerie La Digue, Marseille. 
1995, Galerie Laurent Marchais, Paris. 
1995, Flathotel International, Paris, France.
1993, Atelier Alain Diot, Saint-Maximin, France.

Expositions collectives :

2015, Ouverture d’ateliers & expositions à Cap 15, Marseille, France.2015, Avec Frédéric Arcos, Baptiste Chave, Nicole Guidi, Monika Trojan,
Galerie Art Est/Ouest, Marseille, France.
2011, Espace « Les Variétés » : Huard/Mr Post, Marseille, France.
2008,Avec Alexandre Diot, Galerie Atelier 33, Marseille, France.
2007, 2008, 2009, 2010, Portes ouvertes, Château de Servières, Marseille. 
2004, Galerie Atelier 33, Marseille, France.
2001, Sonic Hall, Kobé, Japon.
2000, Fiest’Art, Fiesta des Sud, Marseille, France.
1997, Salle PAIO, Saint-Maximin, France.

Publications récentes, catalogues et articles. :

Olivier HUARD (vol 2), Bik et Book édition, édité à l'occasion de l'exposition du "Printemps du Livre" de Cassis, Marseille 2015.

Trois volets, Bik et Book édition, édité à l'occasion de l'exposition "dessins scarifiés" à la Poissonnerie, Marseille 2013.

Article VENTILO, "Super-position" Nassim, Marseille 2011.

Catalogue "L'art renouvelle le lycée", 2010.

Catalogue "Ouvertures d'ateliers d'artistes", Association Château de Servières, Marseille 2009,10,11.

Olivier HUARD(vol1), édité à l'occasion de l'exposition à la Galerie MOURLOT, Marseille 2008.